60 000 tricheurs bannis sur Call of Duty: Warzone à la suite d’une mise à jour

Encore une fois dans l’objectif de rendre le jeu plus agréable pour tout le monde, Activision a déployé une mise à jour concernant les programmes anti-triche sur Call of Duty: Warzone. C’est un peu plus de 60 000 comptes qui utilisaient différents hack impactant le jeu qui ont été touchés.

Il s’agit de la troisième vague dans l’un des plus grands mouvements de bannissement de l’histoire du gaming. Plus de 50 000 joueurs ont été bannis lors de la première vague en avril dernier et 20 000 autres en septembre dernier. Au total, il y a eu un total de  300 000 permabans depuis mars de l’année dernière.

 

«Nous nous engageons à offrir une expérience juste et amusante à tous les joueurs. C’est une priorité pour nos équipes de sécurité, d’application et de technologie», a déclaré Activision dans l’ annonce . «Nous savons que les tricheurs sont constamment à la recherche de vulnérabilités, et nous continuons à consacrer des ressources 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour identifier et combattre les tricheurs … Nous sommes engagés dans cette cause. Nous écoutons et ne nous arrêterons pas dans nos efforts.»

 

Source: IGN Gamingblible