Apple veut empêcher les applications de vous suivre et Facebook n’est pas content

Ce printemps, Apple introduira des fonctionnalités de confidentialité limitant la capacité des applications à suivre les utilisateurs. Alors que le changement est applaudi, Facebook, qui est directement impacté n’est pas content. Le PDG et fondateur Mark Zuckerberg s’est directement attaqué à Apple lors d’une présentation des résultats financiers du groupe.

«Apple a le privilège d’utiliser sa position de plate-forme dominante pour interférer avec le fonctionnement de nos applis ou celles des autres, ce qu’ils font régulièrement pour avantager les leurs. Ceci a des conséquences sur des millions d’entreprises partout dans le monde. Avec les prochaines évolutions d’iOS 14 par exemple, de nombreuses petites entreprises ne pourront plus s’adresser à leurs clients avec des publicités ciblées».

 

Selon des estimations récentes partagées par Forbes, cela pourrait entraîner une baisse de 7% des revenus de Facebook.

 

Pour répondre à cela, Facebook a déclaré lundi qu’il allait envoyer des notifications pour contrer directement celle d’Apple, indiquant aux utilisateurs que la collecte de ces données permet des publicités plus personnalisées et soutient les «petites entreprises qui comptent sur les publicités pour atteindre leurs clients». De plus, il ajoute que si les utilisateurs se désinscrivent, ils n’allaient pas voir moins de pubs, mais tout simplement des pubs moins pertinentes.

 

Selon des sources, Facebook serait également en train de monter un gros dossier pour poursuivre Apple contre ses pratiques perçues comme anticoncurrentielles.

 

Source: 01net MSN Forbes
GeekQc est fait et propulsé par l'équipe parfaite de ConneriesQc