C’est maintenant le tour de Donald Trump de s’attaquer aux jeux vidéo violents

Suite à la fusillade survenue il y a quelques jours en Floride, Donald Trump a relancé un vieux débat que l’on croyait avoir réglé il y a bien longtemps lors d’une entrevue avec CNN. Le lien entre les jeux vidéo/films et la violence chez les enfants:

«J’entends de plus en plus de gens dire que le niveau de violence dans les jeux vidéo à impact sur un public jeune.  Et vous faites un pas de plus, et on constate que les films sont aussi concernés. Vous voyez ces films, ils sont si violents, et un enfant ne peut pas voir un film s’il y a du sexe, mais il peut s’il y a de la violence, et il faut peut-être (développer) un système de classification pour ça.»

Ces propos laissent penser que Donald Trump n’est visiblement pas au courant de l’existence d’une classification américaine pour les films. Car ils sont bel et bien classés selon différents critères pour s’adapter au public qu’il souhaite viser et ça depuis 1968 (PG-13 a été ajouté en 1984, mais quand même). Et en ce qui concerne les jeux vidéo, il y a également une classification similaire à celle des films.

Ce n’est pas la première fois que le président s’attaque aux jeux vidéo violents, en 2012 il est même allé jusqu’à dire que les jeux vidéo allaient «créer des monstres»

 

Trump n’est pas le seul à penser cela, Robert Nardolillo un politicien américain représentant de l’État de Rhode Island s’est également exprimé sur le sujet, cliquez ici pour plus de détails.

Des vidéos relaxes quand même sick:
GeekQc est fait et propulsé par l'équipe parfaite de ConneriesQc