Quand le html c’est la vie…