L’homme qui avait jeté son disque dur avec 7500 bitcoins le cherche encore, 8 ans après

C’est connu, il y a de nombreuses histoires de gens ayant perdu leurs bitcoins. Souvent, il s’agit de mot de passe perdu, mais dans cette histoire, il s’agit d’un disque dur qui s’est retrouvé à la décharge municipale.

 

 

Comme l’explique le New Yorker, l’histoire de James Howells commence en 2013. L’informaticien raconte qu’il était l’un des premiers mineurs et que le disque dur perdu contenait 7 500 bitcoins qu’il avait minés lui-même.

 

Un jour, il fait le ménage de son bureau et son épouse s’occupe de vider les poubelles qui contiennent le précieux disque dur. Quelque temps plus tard, le Bitcoin atteint un sommet historique de 1 000 dollars et il commence sérieusement à s’en mordre les doigts.

 

Le Bitcoin continue à monter et il devient obsédé par cette perte. Aujourd’hui, ça fait maintenant 8 ans qu’il contacte la mairie de Newport en suppliant d’obtenir la permission d’entamer des travaux d’excavations. Il dit ressentir que le disque dur est peut-être encore intact à travers les 200 000 tonnes de déchet qui s’y retrouve.

 

Malheureusement pour lui, la ville refuse d’utiliser les fonds publics afin de commencer les travaux et ça même si Howells promet de donner 25% de la somme totale en Bitcoin à la ville s’il retrouve ses bitcoins.

 

L’impacte de cette perte sur la vie privée de James Howell est immense. Il est maintenant divorcé et ne voir pratiquement plus ses enfants. Aujourd’hui, ses 7500 bitcoins disparus valent désormais pas loin d’un demi-milliard de dollars.

 

Source: New Yorker