On a tous besoin d’un Sam