Selon une étude scientifique, les jeux vidéo ne rendent pas les joueurs violents

Alors que Donald Trump et la Maison-Blanche ont partagé une vidéo pour prouver que les jeux vidéo étaient violents, des psychologues ont fait des expériences sur trois groupes de gamers afin de découvrir la vérité sur ce fameux débat.

Selon plusieurs croyances populaires, les jeux vidéo seraient très néfastes pour la santé et affecteraient le comportement des joueurs. Simone Küh, professeure en psychologie chez Max-Planck a donc mené une étude avec d’autres psychologues pour en avoir le coeur net.

Pour cela, elle a évalué 77 personnes qui ont été divisées en 3 groupes différents. Le premier groupe jouait à GTA 5, le deuxième jouait au Sims 3 et le dernier ne jouait à aucun jeu. Et deviner quoi? En observant le niveau d’agressivité, en analysant l’impulsivité, l’anxiété et l’humeur des joueurs avec une série de tests, les scientifiques sont venus à la conclusion que les jeux ne rendaient pas les gens violents:

«L’American Psychological Association a récemment résumé les précédentes découvertes sur les jeux vidéo en expliquant qu’ils étaient un risque pour autrui, notamment d’agressivité accrue et de diminution de l’empathie. Notre étude contredit clairement cette conclusion.»

GeekQc est fait et propulsé par l'équipe parfaite de ConneriesQc