Shay, l’ancienne joueuse pro de Counter Strike vient d’être condamnée à 116 ans de prison

Shayene «shAy» Victorio, une ancienne joueuse professionnelle brésilienne de Counter Strike qui a pris sa retraite en mai dernier vient d’être condamnée à purger une peine de prison de 116 ans pour détournement de fonds et escroquerie.

Selon ESPN, Victorio a géré une boutique en ligne entre 2013 et 2017. Sa condamnation était due au fait que 118 clients n’avaient pas reçu les marchandises qu’ils avaient achetées.

Même si l’ancienne joueuse a été condamnée, en raison du système juridique du pays , elle n’a pas encore été arrêtée. Encore une fois selon ESPN, en vertu de la loi brésilienne, elle est en mesure de faire appel de la condamnation. Si elle perd tous ses appels, elle commencera alors sa peine de prison. Cependant, elle ne pourra pas purger plus de trente ans, ce qui est la durée maximale pendant laquelle une personne peut être emprisonnée au Brésil et ça peut importe la durée de la peine initiale.

 

Sur son compte Instagram, Shayene «shAy» Victorio a déclaré à ses fans qu’elle n’avait pas été arrêtée, qu’elle ne serait pas arrêtée et qu’elle n’était pas une fugitive. Elle a dit que son ex-mari était à blâmer pour ce problème et qu’il a pris la responsabilité à 100%.

 

Selon le site brésilien UOL, l’avocat de Victorio a publié une déclaration annonçant qu’il s’agissait d’un problème d’administration des affaires et que l’entreprise avait effectué plus de 10 000 ventes et livraisons correctement. L’avocat a également affirmé que son client avait été injustement diffamé en ligne et fera appel de la peine. À suivre…

 

 

Source: Kotaku

GeekQc est fait et propulsé par l'équipe parfaite de ConneriesQc